Regards croisés sur l’économie

Débat : Quelle réforme des retraites ?

Rendez-vous à Marseille, le 16 septembre

samedi 21 août 2010, par Marion Navarro

Regards Croisés sur l’Economie co-organise à Marseille une conférence-débat sur le thème : « Quelle réforme des retraites pour 2010 ? », le 16 septembre 2010 à 18h.

À l’heure de l’examen de la réforme des retraites, et à l’occasion de la parution de notre 7e numéro consacré aux rapports entre les générations, nous entendrons des interventions de :
- Antoine Bozio, chercheur à l’Institute for Fiscal Studies (Londres) et enseignant à l’University College London ; co-auteur avec Thomas Piketty du livre Pour un nouveau système de retraites. Des comptes individuels de cotisations financés en répartions  ;
- Jean-Michel Charpin, membre du Conseil d’orientation des retraites, auteur en 1999 du rapport « L’avenir de nos retraites » ;
- Henri Sterdyniak, directeur du département économie de la mondialisation à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), professeur associé à l’Université Paris-Dauphine.

Cette soirée aura lieu le jeudi 16 septembre 2010 à 18h, à la Faculté de sciences économiques et de gestion d’Aix-Marseille, Amphi A, 14 rue Puvis de Chavannes, 13001 Marseille.

En espérant vous y voir nombreux !

Mise à jour :
Vous pouvez consulter les interventions des auteurs en cliquant sur leur nom plus haut ; ainsi que quelques documents complémentaires :
- Le livre d’Antoine Bozio et Thomas Piketty « Pour un nouveau système de retraites » ;
- Une interview d’Antoine Bozio dans le Monde, en faveur de l’unification des régimes de retraite ;
- Une tribune d’Antoine Bozio, François Chérèque, Alain Touraine... dans Le Monde : « Pour une autre réforme des retraites » ;
- La réponse de Henri Sterdyniak, Gérard Filoche, Jean-Marie Harribey... dans Le Monde : « Un renoncement peut en cacher un autre » ;
- Une analyse de Henri Sterdyniak détaillant ce point de vue, parue dans la revue de l’OFCE d’avril 2009 ;
- Un tchat de Henri Sterdyniak sur le site de La Provence.

Vos commentaires